Rencontre avec une championne Mélanie Couzy

  • Pour commencer , parle nous des disciplines que tu as pratiqué à haut niveau ?

Mélanie COUZY :

j’ai commencé comme bon nombre de tireur je pense par la fosse universelle par le biais de mon papa et de mon grand frère qui pratiquaient ce sport depuis quelques année. Et un bout jours mon papa m’a lancé des plateaux à la main avec une 410 dans notre poulailler à l’âge de 12 13 ans et c’est comme ça que tout a commencé pour moi. Et au fil des années et des rencontres j’ai pu connaître la discipline de la fosse olympique qui reste pour moi la plus belle..

 

  • A quel age as tu débutè ? 

Mélanie COUZY : 

j’ai débuté le tir à l’âge de 12 ans du moins mes premiers coup de fusil et après officiellement à l’âge de 14 ans.
  • Peux tu nous donner ton palmarès toutes disciplines confondues ?

Mélanie COUZY :

1 ère au championnat de France FU en 2004
1 ère au championnat de France FU en 2005
3 eme au championnat de France FU en 2006
En 2007 j’ai débuté la fosse olympique et nos première rencontre été le Franco-  Allemand qui se déroulait à Châlon sur Soanne que de bon souvenirs..
En 2008 j’ai commencé mes 1 ère compétition international en me qualifiant pour les championnats d’Europe junior à Chypre en terminant 6 eme après finale
En 2010 2 eme en équipe juniors au championnat d’Europe en Russie
En 2013 5 eme au championnat du monde à Lima au PÉROU avec 69/75
En 2014 6 eme en coupe du monde à Munich avec 74/75 record de France
En 2015 3eme par équipe au championnat d’Europe en Slovénie
En 2016 5 eme à la coupe du monde à baku 71/75
En 2016 2 eme championnat d’Europe par équipe à Lonato
En 2016 vice championne de France à Cernay
En 2017 Championne de France à Cernay
En 2018 3 eme à la coupe du monde à Tucson
2 eme en mixed à la coupe du monde à Tucson avec mon binôme Sebastien GUERRERO
1 ère au championnat d’Europe en Autriche 119/125
En 2019 4 eme à la coupe du monde au Mexique 120/125
6 eme à la coupe du monde en Corée 118/125 et gagne le Quotas Pour les jeux olympiques de TOKYO.

 

  • Combien d’entraîneurs as tu eu dans ta carrière : ?

Mélanie COUZY:

Marc Mennessier
Paolo Donato
Stéphane Clamens

 

  • Tes clubs successifs ?

Mélanie COUZY :

j’ai commencé le tir au club de châteaneuf la forêt en haute Vienne en fosse universelle ensuite ST junien Et Oyonnax et pour la fosse olympique j’ai débuté au club de Lazenay et actuellement à Cernay.

 

  • Combien de temps tu concentres au tir par semaines ?

Mélanie COUZY:

je consacre beaucoup de temps pour le tir, j’ai la chance d’avoir un emploi détaché à 70% au sein de la police national. Cela me permet de pouvoir gérer mon temps pour le tir comme je le souhaites et en fonction du planning que l’on a durant l’année.
Je m’entraîne 2 à 3 fois par semaine minimum en fonction du club et où je m’entraîne et à côté de la prépa physique qui est complémentaire au tir de haut niveaux.
  • Si tu dois choisir ton meilleur souvenir , lequel garderas tu ?

Mélanie COUZY :

Mon meilleurs souvenir est pour moi le championnat d’Europe en 2018 car avant la compétition jamais je n’aurais pensé à un instant me retrouver en final et encore plus avoir la médaille d’or autour du coup car durant l’entraînement ça ne se passer pas comme je le voulais et avec Stéphane Clamens on a du se mettre à part pour essayer de trouver le problème et d’avoir la solution.. Donc comme quoi même dans le difficulté tout est possible..

  • Ton pire souvenir ?

Mélanie COUZY : 

Je n’ai pas forcément de mauvais souvenirs mêmes si il y a des compétitions qui ce sont plus ou moins bien passé c’est le sport de toute façon il y aura toujours des hauts et des bas. Mais pour moi chaque qualification a une compétition internationale en équipe de France restera à jamais un souvenir merveilleux dans ma vie.
  • Pendant ce confinement quel est ta méthode d’entrainement ?

Mélanie COUZY :

Durant le confinement il est impossible de pouvoir s’entraîner comme nous le savons tous mais j’ai la chance d’être au milieu de la forêt et de pouvoir faire un peu ce que je veux. Du coup j’en profite pour me ressourcé au maximum en me baladant dans les bois et à faire de la préparation physique pour rester actif un minimum.

  • As tu eu un modèle qui t’a inspiré tout au long de ta carrière ?

Mélanie COUZY : 

En France vous avons l’un des plus beau modèle dans le monde du tir: Delphine Racinet tant par ça personne que par ça carrière sportive.. c’est une vraie guerrière est tellement impressionnante à voir tirer. Un palmarès qui fait rêver. Quand j’ai commencé le tir j’étais toute jeune et j’avais en face de moi une médaillé olympique..et pour moi ça était une vrai motivation de vouloir faire les jeux olympiques et de pouvoir faire comme elle ramener une médaille pour la France.. Et de plus malgré qu’elle a fini ça carrière elle est toujours présente pour nous booster sur chaque compétition. Une très belle personne a mes yeux.

 

  • Quels sont tes perspéctives d’avenir ?

Mélanie COUZY :

on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve j’ai envie de vous dire, mais pour le moment nous avons les jeux olympiques de TOKYO à préparer ce qui n’est pas rien. Et par la suite j’espère aller jusqu’à PARIS 2024 car je pense que faire les jeux dans son PAYS peu être magnifique.

« Le sport va chercher la peur pour la dominer, la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre»
 Pierre de COUBERTIN

Merci beaucoup Mélanie pour cette rencontre virtuelle , je te suis depuis trois ans et tu es impressionnante . Tu fais partie de l’élite de notre sport.Tu nous fait vibrer avec tes sorties avec le collectif , tu es toujours en haut de l’affiche.Ce qui me frappe chez toi , c’est ton coté guerrière , tu ne lâches jamais rien .De très belles échéances vont s’ouvrir à toi et je reste persuadé que tu es un de plus grand espoir de médaille pour notre pays. J’ai eu la chance de te croiser plusieurs fois et tu peux être fière de la personne que tu es , toujours disponible , toujours à l’écoute et porteuse de bons conseils , très humble et de bonne humeur , ta gentillesse et tes fou-rire donne l’envie de venir vers toi.Je vais bien évidement finir par te remercier pour ton implication envers le site , je suis très fier de ça.Je te dis à très vite j’espère , le collectif me manque.Prends bien soin de toi.Bises.Michel.

 

Partager via :

2 réponses à “Rencontre avec une championne Mélanie Couzy”

  1. Bravo Mélanie,
    Ça donne envie de connaître la suite ! Quand tout sera rentré dans l’ordre avec ce satané virus.
    A bientôt. Bises.
    Sébastien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.